Top Articles

Sur le même sujet

Guide pour choisir le support idéal pour votre atelier moto

Lorsqu’il s’agit de faire des travaux mécaniques sur une moto, la question de sa fixation et de son équilibre se pose. En effet, la béquille latérale ainsi que la béquille centrale ne sont jamais suffisantes pour tout faire, surtout lorsqu’il s’agit de retirer une ou deux roues. Voici quelques options existantes en fonction de l’espace et du budget dont vous disposez, du type et du poids de la moto, mais aussi et surtout de ce que vous allez faire sur votre moto.

Béquille latérale

Applications : mécanique moteur, réparation carrosserie La béquille latérale est présente sur presque toutes les motos et peut être pratique lorsque vous souhaitez effectuer des travaux légers en mécanique. Cependant, elle nécessitera beaucoup d’ingéniosité pour bien stabiliser la moto et donc utiliser certains accessoires comme des cales, des crics et/ou des sangles.

Prix : généralement déjà présent sur la plupart des motos

Béquille centrale

Applications : graissage de chaîne, changement de kit chaîne, démontage de roue avant, démontage de roue arrière, démontage de tube de fourche Il est maintenant rare de trouver des motos équipées d’une béquille centrale en standard. Le stand d’atelier a remplacé cette option.

Prix : à partir de 120€

Palan

Applications : intervention sur les pièces moteurs, parties cycle avant Il existe des palans électriques ainsi que des palans montés sur un support appelé grues d’atelier. Très utiles, cependant un palan ne permet pas d’immobiliser la moto par lui-même.

Prix : à partir de 35€ pour un palan manuel, autour de cent euros pour un palan électrique

Support d’atelier et table élévatrice

Investir dans un support d’atelier est d’autant plus justifié maintenant que le prix a baissé. Il doit être adapté à la largeur du bras oscillant et à la garde au sol de votre machine. La hauteur de levage doit également compenser la course des suspensions une fois la moto en l’air.

Lire aussi  Comment installer un sac Sissy Bar sur une Harley Davidson ?

Largeur ajustable :

Certains supports peuvent être réglés en fonction de la largeur du bras oscillant. Un support bien conçu offre un dispositif de serrage pour éviter des changements inattendus de largeur. La force nécessaire pour manipuler un modèle manuel sera plus grande si le levier est court. Un bras de levier minimaliste nécessite d’utiliser les deux mains pour soulever la moto.

Stabilité :

La qualité d’un support se mesure à sa stabilité, et non à combien de couches de peinture il porte. Une fois sur le support, déplacez fermement votre machine pour voir si elle ne vacille pas. Les forums en ligne peuvent être une bonne source d’information si vous ne pouvez pas tester le modèle directement chez le vendeur.

  • Support d’atelier : pratique pour le serrage de la chaîne et l’alignement de la roue arrière lorsqu’il n’y a pas de béquille centrale disponible
  • Budget : prix variable en fonction du modèle et des caractéristiques

Il existe plusieurs options pour choisir le support idéal pour votre atelier moto selon les travaux que vous souhaitez réaliser. Prenez en compte vos besoins spécifiques, l’espace dont vous disposez et votre budget afin de trouver le support qui conviendra le mieux à vos attentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire également